top of page

Football : Aux Marsouins, l’avenir appartient à la Jeunesse !

Représentant historique de la ville de Saint-Leu dans l’élite du football Péi, l’AS Marsouins place la jeunesse au cœur de son projet pour les prochaines années. Une ambition qui se manifeste à tous les niveaux du club en commençant par les plus petites sections chez qui le football est transmis avant tout par une équipe de passionnés.

Reconnaissable de loin avec son masque Rouge et Blanc représentatif du club de l’Ouest, Alix sur le bord de touche ne lésine pas d’efforts pour encourager sa petite équipe en plein tournoi sur la pelouse du Stade du Centenaire à l’Étang-Salé. Oubliez les consignes technico-tactiques, l’enjeu pour lui est avant tout de mobiliser ses troupes à rester concentrées le temps d’un match tout en veillant au respect des règles élémentaires du football. Il faut dire que les joueurs qui composent son équipe sont âgés de 6 à 8 ans et si certains profils ont déjà une bonne patte, la grande majorité découvre tout juste les plaisirs du ballon rond.


« Il faut être patient, c’est la clé pour encadrer des petits sinon c’est mission impossible » nous confie celui qui exerce depuis plus de vingt ans au sein du club « Je suis passionné de football mais avant tout passionné par la jeunesse, par le fait de transmettre et de les voir évoluer. Je m’occupe des sections U6 à U10, à cet âge on leur enseigne surtout le fair-play, le respect, le règlement qui change régulièrement et c’est déjà beaucoup. Le secret, c’est d’instaurer une bonne ambiance que ce soit avec les enfants ou avec les parents et éviter de leur mettre la pression pour obtenir une performance. »

Pour cet éducateur dont le dévouement n’est plus à prouver, beaucoup de choses ont changé ces deux dernières décennies dans la façon dont les jeunes abordent le football :

« Au niveau des petits, la passion est toujours la même mais c’est à partir de 14 ans qu’on note un décrochage. Je pense que ça s’explique en partie à cause du numérique et des écrans, le téléphone, les jeux vidéo font que les ados ne s’intéressent plus autant à la pratique du football. En tant qu’éducateurs, on fait le maximum pour les mobiliser malgré tout mais c’est de moins en moins évident. »

Une tendance que l’épidémie liée au coronavirus n’a fait qu’accentuer note ce dernier :

« On porte les masques conformément au règlement, on a mis du gel hydro alcoolique également à l’entrainement et chaque enfant ramène son propre ballon numéroté. On fait le nécessaire pour respecter les mesures sanitaires mais on dénombre quand même une bonne quinzaine de jeunes en moins depuis le confinement. D’ailleurs, il nous manque beaucoup de jeunes pour compléter les catégories nées en 2008 et 2009. Ces derniers et mêmes les autres sont les bienvenus au club, qu’ils soient débutants ou déjà pratiquants. »


La jeunesse au cœur des priorités du club

Face à ce constat, l’équipe dirigeante des Marsouins menée par Faïçal Badat se devait de réagir. C’est chose faite puisque le club recentre son projet dans l’accueil et l’accompagnement des jeunes comme en témoigne le partenariat initié avec l’Académie Piton Saint-Leu pour former les meilleurs espoirs de la ville à travers la catégorie Élite des Marsouins afin qu’ils obtiennent de l’expérience en se frottant aux seniors ou à des équipes de Métropole.

Outre la performance, l’attention portée aux enfants se manifeste avant tout dans la pédagogie adoptée comme le souligne Béatrice, maman d’Alix (12 ans) et Gabin (6 ans), tous les deux formés aux Marsouins.

« En tant que Saint-Leusienne, j’ai choisi les Marsouins qui est un club emblématique de l'île. J’apprécie l’encadrement qui assure un suivi qui va tout au long des entraînements bien au-delà du football mais aussi sur la pédagogie et les valeurs du sport, du travail d’équipe et du vivre ensemble. » Pour cette dernière qui assiste au tournoi de son fils Gabin, il était primordial qu’il puisse reprendre une activité sportive malgré les craintes liées au coronavirus : « Oui c’est sûr que le virus est toujours présent et il ne faut pas l’oublier. Mais les enfants doivent pouvoir retrouver une activité après plus de deux mois en confinement. Les éducateurs sont soucieux, il y a des masques et des gels hydro alcooliques, des mesures sont prises afin que les enfants puissent recréer des liens car c’est important à leur âge. »

À la question de savoir si on peut espérer retrouver plus tard ses enfants parmi les Mbappé et consorts, Béatrice ne s’interdit pas de rêver sans oublier le plus important : « Comme chaque maman, je les vois comme mes deux champions mais l’essentiel c’est qu’ils aiment le foot et qu’ils se fassent plaisir à chaque séance. »


➡️ Cliquez-ici pour voir la présentation complète du club des Marsouins. ➡️ Toutes les photos des jeunes de l'AS Marsouins à retrouver sur notre page Facebook


Il reste des places dans les sections jeunes des Marsouins. Pour en savoir plus contactez Alix au 06.92.99.53.65


Vous êtes une association et vous souhaitez apparaître sur AssoStory ? Contactez-nous au 06.93.32.73.66 ou à l'adresse hello@assostory.re


bottom of page