Immersion au sein d’un atelier d’éveil musical avec l’Association Juliette au Pays des Marmailles

Dernière mise à jour : 29 avr. 2021

Et si parmi vos enfants se cachait une graine d’artiste en devenir ? Découvrez-le grâce aux ateliers d’éveils musicaux, une activité qui ravira à coup sûr les petits et les grands. On vous explique la recette de ce succès avec l’association Juliette au Pays des Marmailles et l’on vous rassure, nul besoin d’être un jeune Mozart pour y prendre goût.

Un moment de partage entre enfants et parents


Organisés gratuitement au sein de la ville de Saint-Louis et Saint-Pierre dans les maisons de quartier, les ateliers d’éveils musicaux débutent avant même le son de la moindre note de musique. En effet, dès leurs arrivées on peut lire la curiosité dans les yeux des jeunes participants lorsqu’ils s’installent face à Karl, artiste et animateur du jour, et sa panoplie d’instruments.


Si les enfants semblent à première vue un peu endormis en ce début d’après-midi, l’éveil musical vous l’aurez compris, porte bien son nom. Armé de sa bonne humeur et de son entrain naturel, Karl débute les présentations au rythme de sa guitare permettant à chacun de participer tour à tour.


« Le dispositif d’éveil musical s’organise en dix séances d’une heure au sein d’un même quartier. C’est un atelier durant lequel les parents sont les bienvenus quand ils sont disponibles car il s’agit d’un moment d’échanges et de partage très apprécié chez les enfants comme chez les parents » nous explique Karl avant de poursuivre « Tous les enfants sont les bienvenus, j’ai déjà réalisé des ateliers avec des bébés même à partir de 3 mois en général jusqu’à 6 ans. Aujourd’hui, on avait des fratries donc certains avaient même entre 10 à 12 ans. Les plus grands sont ravis en général de participer car je les responsabilise et ils aident les petits à prendre part à l’atelier et se sentent valorisés. »


Un atelier participatif culturel et ludique


La clé du succès de ces ateliers réside dans la participation des enfants qui sont acteurs de la séance du début à la fin que ce soit par les chants, les danses et évidemment les instruments de musique. Tout au long de l’atelier, les enfants s’échangent les instruments, découvrant alors les différents tambours, les maracas, les bâtons de pluie et autres percussions orientales et réunionnaises.


Si les habitués ont leurs chansons et danses favorites, Karl ne manque pas de faire travailler les mémoires puisque les périodes musicales sont ponctuées de minutes culturelles avec l’apprentissage du nom des instruments, de leurs origines ou encore des significations des chansons.


L’animateur possède ses bottes secrètes pour inclure chaque enfant même les plus timides et laisse une grande part à l’improvisation comme lorsque la météo semble se gâter et que Karl débute alors une chanson avec ses artistes en herbe pour faire tomber la pluie. Succès garanti lorsque les gouttes d’eau viennent récompenser le travail accompli.


" Les ateliers diffèrent de cours musicaux puisque le but n’est pas d’apprendre à l’enfant à devenir musicien mais de le faire découvrir un nouvel univers. On essaye de leur donner des bases, de leur faire découvrir le plus grand nombre d’instruments possibles, les rythmes et les langues de pays différents. Le but est vraiment grâce à la musique d’apprendre pleins de choses que ce soit à s’exprimer, à être attentif, à compter ou encore connaître les parties de son corps grâce à la danse. C’est aussi une parenthèse pour faire voyager les enfants dans leur imaginaire, ce qui en général ravit toujours ces derniers. On créé des personnages à partir des instruments, le tambour par exemple devient papa éléphant ce qui rend l’apprentissage plus ludique pour les enfants."



Plus plus d’informations sur les ateliers d'éveils musicaux, consultez le site web de l’association Juliette au Pays des Marmailles ou sa page Facebook.